Pause
Lecture
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’authentification et d’ajout de favoris. En savoir plus
Moteur de recherche d'offres d'emploi Cirad

Ingénieur.e statisticien.ne pour l'agroécologie


Détail de l'offre

Contexte

Département / Unité (affectation future)

Le Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l'innovation et le développement agricole dans les pays du Sud avec ses partenaires.

Il a pour objectif prioritaire de bâtir une agriculture durable des régions tropicales et méditerranéennes, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d'êtres humains en 2050, tout en préservant l'environnement.  

Référence

P-PERSYST-AIDA-2020-12-CDI-4316  

Date de fin de diffusion

31/01/2021

Description de la future affectation

Domaine

Science - Mathématiques appliquées

Type de contrat

CDI

Intitulé

Ingénieur.e statisticien.ne pour l'agroécologie

Date de début

01/04/2021

Description du poste / de la mission

Vous assurerez un appui d'ingénierie et des conseils en statistiques aux chercheur.e.s de l'unité de recherche ‘Agroécologie et intensification durable des cultures annuelles' (AÏDA) et secondairement à d'autres unités du département Persyst.

Vos activités de biostatisticien.ne nécessiteront de vous approprier les thèmes de recherche en agronomie et agroécologie, pour comprendre les enjeux spécifiques et proposer des méthodes statistiques adaptées à différentes problématiques. Cela vous conduira à apporter votre contribution à la conception de plans expérimentaux, aux traitements et l'analyse des données mesurées au champ ou par télédétection, ou encore pour des simulations avec divers types de modèles mathématiques.

Sur le plan de la collecte de données, vous revisiterez la collecte planifiée de données de terrain, d'expérimentation ou d'échantillonnage, sous l'angle de l'optimisation du plan d'expérimentation et de recueil de données en vous assurant qu'elles permettent de répondre aux problématiques posées.

Des données optiques (télédétection, SPIR, …) seront à étalonner sur le terrain, à l'aide d'un plan statistique adapté à un contexte de corrélations spatiales et temporelles.

Même si le système de culture est l'échelle privilégiée en recherche agronomique pour l'agroécologie, il doit être intégré au sein du paysage, ce qui vous amènera à prendre en compte des corrélations spatiales et temporelles entre les données de différentes natures (quantitatives et qualitatives). Ces dépendances peuvent conduire à remettre en cause les algorithmes de fouille de données et d'intelligence artificielle classiques.

De plus, vous contribuerez à définir, avec les agronomes-modélisateurs.trices, les conditions d'extrapolation des modèles de sol-culture simulant les conséquences du changement climatique sur la production agricole.

Enfin, vous serez amené.e à accompagner les chercheur.e.s dans la réalisation de méta-analyses avec des méthodes statistiques rigoureuses et validées.

Pour tous ces travaux, au-delà de vos compétences initiales, vous devrez assurer une veille méthodologique et vous insérer dans des réseaux de biostatisticien.ne.s pour rester en contact étroit avec la communauté scientifique associée (au Cirad et en externe). Vous établirez des collaborations étroites vous permettant de mobiliser les méthodes et outils statistiques actualisés et appropriés aux problématiques de l'agroécologie.

Des missions seront nécessaires, à l'étranger et dans les départements d'Outremer français, pour vous familiariser avec l'environnement et les conditions expérimentales des terrains de l'unité.

Profil souhaité

Vous maîtrisez les méthodes statistiques appliquées au vivant (statistiques, processus stochastiques,…) et savez les mettre en œuvre, le cas échéant au moyen de nouvelles méthodes de la science des données (machine learning…). Vous avez envie de les mettre au service de la durabilité de l'agriculture tropicale et notamment de l'agroécologie dans les Pays du Sud.

Formation souhaitée :
 Master ou diplôme d'ingénieur avec un très fort contenu en (bio)statistiques.
 Les titulaires de doctorat en statistiques appliquées pourront également être considéré.e.s pour ce poste.

Compétences thématiques principales requises pour le poste :
 Statistiques inférentielles, en particulier du modèle linéaire et de ses extensions.
 Processus stochastiques.
 Théorie des plans d'expérience et d'échantillonnage.
 Goût pour les applications de la statistique et la modélisation aux données biologiques et agronomiques.
 Science des données : apprentissage statistique (machine learning)
 Connaissances souhaitées en agronomie et en biologie, et si possible en agroécologie.

Autres compétences recherchées :
 Langues : maîtrise du français et de l'anglais
 Capacité d'écoute, aptitude à reformuler les problèmes posés par des partenaires non-statisticiens
 Aptitude et goût pour la formation de chercheur.e.s juniors, notamment des Pays du Sud

Contraintes du poste

Travail sur écran + 4 h

Déplacements France et Etranger fréquents

Poste ouvert aux

Cadre

Salaire base France, hors indemnités d'expatriation le cas échéant

27-37 K€

Localisation du poste

Localisation du poste

France

Précision sur la localisation (DR, ville)

MONTPELLIER

Description complémentaire de la future affectation

Lieu de rattachement

Métropole

Demandeur

Renseignements sur le poste - Prénom

Philippe

Renseignements sur le poste - Nom

LETOURMY

Renseignements sur le poste - Email

philippe.letourmy@cirad.fr