Pause
Lecture
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’authentification et d’ajout de favoris. En savoir plus
Moteur de recherche d'offres d'emploi Cirad

Chercheur·e en évaluation de l'organisation et la durabilité des systèmes alimentaires au sud


Détail de l'offre

Contexte

Département / Unité (affectation future)

Le Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l'innovation et le développement agricole dans les pays du Sud avec ses partenaires.

Il a pour objectif prioritaire de bâtir une agriculture durable des régions tropicales et méditerranéennes, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d'êtres humains en 2050, tout en préservant l'environnement.  

Référence

P-ES-MOISA-2020-12-CDI-4392  

Date de fin de diffusion

07/02/2021

Description de la future affectation

Domaine

Science - Sciences économiques et de gestion

Type de contrat

CDI

Intitulé

Chercheur·e en évaluation de l'organisation et la durabilité des systèmes alimentaires au sud

Date de début

02/04/2021

Description du poste / de la mission

Dans les pays à faibles revenus comme dans les pays émergents, les systèmes alimentaires font face à de profondes mutations, et leur réponse à des enjeux majeurs de développement est en question: assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ruraux et urbains, lutter contre la pauvreté en favorisant la création d'emplois pour les plus précaires, limiter la pression sur les ressources naturelles, les pollutions et l'impact sur le climat. Les travaux sur la durabilité des systèmes alimentaires sont souvent centrés sur les systèmes de production, et intègrent mal les maillons du commerce, de la logistique, de la transformation et de la distribution.

Vous explorerez les questions de recherche suivantes :
- Comment les différentes formes et échelles de production, transformation, commercialisation (concentration/intégration/atomisation, type d'intensification, diversification/spécialisation…) affectent-elles la durabilité des systèmes alimentaires, plus particulièrement en termes d'impact sur l'environnement ?
- Dans quelle mesure les différentes formes organisationnelles de ces systèmes conduisent-elles à des pratiques plus efficaces et plus durables sur le plan environnemental?

Vous participerez à la construction et à l'application d'approches holistiques de l'évaluation de la durabilité des systèmes alimentaires, à des échelles nationales ou territoriales, en cours d'élaboration dans l'UMR Moisa.
Cette méthode mobilise des approches participatives d'identification des chemins d'impact des systèmes alimentaires selon leur organisation, complétée par des analyses quantitatives pour mesurer ces impacts en termes de sécurité alimentaire et nutritionnelle, d'emplois et de revenus générés, d'équité dans le partage de la valeur, d'effets sur l'environnement et de gouvernance.
Vous apporterez une compétence en terme d'analyse originale des effets des systèmes alimentaires sur l'environnement. Votre cadre d' analyse tiendra compte des apports et limites des approches mobilisées par la communauté scientifique en termes d'impact environnemental (analyse de cycle de vie, analyse des systèmes et métabolismes socio-écologiques). Vous capitaliserez sur vos méthodes et résultats et les valoriserez au travers de publications scientifiques.


Une affectation en Asie du Sud-Est ou en Afrique est prévue dans un délai d'un an après le recrutement. Le Myanmar est une expatriation fortement envisagée, à partir de juin 2021, dans le cadre de plusieurs projets sur la contribution durable des systèmes alimentaires à la sécurité alimentaire et nutritionnelles des populations de ce pays.

Profil souhaité

Titulaire d'un doctorat en économie agricole, économie du développement, économie écologique, sciences politiques, géographie économique.

Expérience dans le domaine de l'analyse d'impact multi-critères (dont impact environnemental) associant des approches qualitatives et quantitatives, dans le domaine de l'agriculture ou des systèmes alimentaires et de leur durabilité. Attrait pour les approches participatives.

Expérience en Afrique, Asie ou Amérique Latine et connaissance empirique des systèmes alimentaires dans ces pays des sud seront appréciées.

Aptitude au travail en équipe et dans des contextes interculturels et de coopération internationale, en particulier en Afrique, Asie ou Amérique Latine. Très bonnes capacités d'analyse, de synthèse et de rédaction. Une expérience dans le montage et le pilotage de projets de recherche multi-acteurs sera très appréciée.

Très bonne maîtrise du français et de l'anglais à l'oral et à l'écrit.

Contraintes du poste

Travail sur écran supérieur à 4 h.
Déplacements France et Etranger fréquents.
Travail en zone tropicale / humide / subtropicale.

Poste ouvert aux

Cadre

Salaire base France, hors indemnités d'expatriation le cas échéant

27-37 K€

Localisation du poste

Localisation du poste

Myanmar

Précision sur la localisation (DR, ville)

Après une période d'intégration sur le site de Montpellier, une affectation en Asie du Sud Est ou en Afrique est prévue. Une affectation au Myanmar est fortement envisagée.

Description complémentaire de la future affectation

Lieu de rattachement

Métropole

Demandeur

Renseignements sur le poste - Prénom

Paule

Renseignements sur le poste - Nom

MOUSTIER

Renseignements sur le poste - Email

paule.moustier@cirad.fr