Connexion Espace candidat

J'ai déjà un espace candidat

 
Pause
Lecture
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’authentification et d’ajout de favoris. En savoir plus
Moteur de recherche d'offres d'emploi Cirad

Vous êtes ici :  Accueil  ›  Liste des offres  ›  Détail de l'offre

Chercheur en co-conception de systèmes de culture pour réduire la pollution des eaux H/F


Détail de l'offre

Contexte

Département / Unité (affectation future)

Le Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l'innovation et le développement agricole dans les pays du Sud avec ses partenaires.

Il a pour objectif prioritaire de bâtir une agriculture durable des régions tropicales et méditerranéennes, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d'êtres humains en 2050, tout en préservant l'environnement.  

Référence

P-PERSYST-HORTSYS-2019-10-CDI-3027  

Date de fin de diffusion

24/11/2019

Description de la future affectation

Domaine

Science - Sciences agronomiques

Type de contrat

CDI

Intitulé

Chercheur en co-conception de systèmes de culture pour réduire la pollution des eaux H/F

Date de début

02/01/2020

Description du poste / de la mission

La pollution par les pesticides des compartiments environnementaux : eau et sol est aujourd'hui avérée dans de nombreux bassins versants tropicaux, que ce soit dans les pays en développement ou dans les DOM. Le contexte de pollution agricole aux Antilles par la chlordécone constitue en ce sens un enjeu majeur au plan écologique et sanitaire pour ces îles car malgré la localisation limitée de la pollution directe, tous les milieux et les chaines trophiques sont impactés, sans option technique de dépollution à ce jour.
Aux Antilles, l'analyse des pratiques phytosanitaires à l'échelle du bassin versant confirme la forte pression exercée par les systèmes agricoles sur la ressource en eau avec un dépassement chronique des normes Directive Cadre sur l'Eau (DCE) et des pics de pollution ponctuels liés à des épisodes pluvieux. Les flux d'eau, les transferts rapides, les pratiques d'épandage des pesticides et les caractéristiques des molécules expliquent l'essentiel des chroniques de pollutions mesurées à l'exutoire du bassin versant. Si les pollutions historiques posent toujours problème, certaines pratiques actuelles risquent d'hypothéquer l'avenir (cas des herbicides), ce qui nécessite d'analyser la problématique à l'échelle du bassin versant. C'est dans ce contexte que l'observatoire OPALE a été créé en 2014. Cet observatoire vise à analyser sur deux bassins versants en Martinique et en Guadeloupe les pratiques phytosanitaires, l'évaluation de leurs pressions et de leurs impacts et la gestion des pollutions générées. Ce dispositif pérenne permet de mesurer les transferts de polluants et d'analyser les relations entre les pollutions et les pratiques agricoles aux différentes échelles, de la parcelle au bassin versant, et dans le temps. Le suivi temporel sur le bassin versant permet de mesurer les effets de changement de pratiques des producteurs sur la qualité des eaux.
L'activité scientifique du poste s'inscrira dans le cadre de l'observatoire OPALE pour le bassin versant du Galion en Martinique. L‘objectif opérationnel est de développer des outils novateurs pour accompagner la co-conception de systèmes innovants avec les acteurs à l'échelle du bassin versant. Ces outils seront basés sur des méthodes, indicateurs et connaissances (relation entre pratiques et pressions des pesticides sur le milieu et impact sur la qualité de l'eau) développés précédemment dans l'unité. Ils serviront à accompagner les changements de pratiques par la co-conception d'organisations de systèmes de culture spatialisés permettant de réduire la pollution des eaux par les pesticides, avec une application sur le bassin versant du Galion.

Profil souhaité

• Docteur en agronomie maîtrisant les concepts et outils de modélisation des transferts de polluants notamment des pesticides ou Docteur en hydrologie connaissant la modélisation et ayant une expérience en conception de système de culture.
• Capacité d'intégration interdisciplinaire (agronomie systémique, sciences de l'environnement, transfert de polluants)
• Aptitude à la rédaction d'articles scientifiques
• Aptitude et goût pour la recherche en partenariat en milieu tropical
• Maîtrise de l'anglais
• Permis B

Contraintes du poste

Travail sur écran supérieur à 4 h
Travail en zone tropicale / humide / subtropicale

Poste ouvert aux

Cadre

Localisation du poste

Localisation du poste

Martinique

Précision sur la localisation (DR, ville)

Le Lamentin Martinique

Description complémentaire de la future affectation

Lieu de rattachement

Métropole

Demandeur

Renseignements sur le poste - Prénom

Fabrice

Renseignements sur le poste - Nom

LE BELLEC

Renseignements sur le poste - Email

fabrice.le_bellec@cirad.fr