Connexion Espace candidat

J'ai déjà un espace candidat

 
Pause
Lecture
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’authentification et d’ajout de favoris. En savoir plus
Moteur de recherche d'offres d'emploi Cirad

Vous êtes ici :  Accueil  ›  Liste des offres  ›  Détail de l'offre

Chercheur.e spécialiste en intéractions plantes/bactéries F/H


Détail de l'offre

Contexte

Département / Unité (affectation future)

Le Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l'innovation et le développement agricole dans les pays du Sud avec ses partenaires.

Il a pour objectif prioritaire de bâtir une agriculture durable des régions tropicales et méditerranéennes, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d'êtres humains en 2050, tout en préservant l'environnement.  

Référence

P-BIOS-PVBMT-2019-05-CDI-2659  

Date de fin de diffusion

01/09/2019

Description de la future affectation

Domaine

Science - Sciences biologiques

Type de contrat

CDI

Intitulé

Chercheur.e spécialiste en intéractions plantes/bactéries F/H

Date de début

02/12/2019

Description du poste / de la mission

A la Réunion, au sein de l'UMR PVBMT (Peuplements Végétaux et Bioagresseurs en Milieu Tropical), vous intégrerez une équipe de recherches dont l'objectif général est de mieux comprendre la biologie des microorganismes phytopathogènes ainsi que les facteurs pouvant conduire à leur développement épidémique. Un axe de recherche se focalise sur la compréhension des bases génétiques et moléculaires impliquées dans le succès épidémiologique de populations microbiennes afin d'élaborer des stratégies de lutte génétique durables.
Votre projet scientifique au sein de l'unité portera sur le complexe d'espèces Ralstonia solanacearum, modèle d'étude de reconnaissance internationale de l'UMR PVBMT.
Nos récentes études d'épidémiologie moléculaire ont révélé que ce complexe d'espèces se caractérise par des lignées génétiques hautement prévalentes cohabitant avec de multiples lignées faiblement prévalentes. A l'aide du séquençage de génomes du complexe d'espèces et d'une collection de souches internationales maintenues dans notre UMR, vous aurez pour mission d'identifier les gènes et mécanismes évolutifs impliqués dans l'adaptation à l'hôte (agressivité, gamme d'hôtes) et à l'environnement (aptitude à la compétition…) des lignées génétiques présentant un succès épidémiologique.

L'ensemble de ces travaux, menés en synergie au sein de l'UMR PVBMT et avec nos partenaires, permettra de mieux comprendre les facteurs régissant la diversité et les différences de prévalence observées entre les lignées génétiques du complexe d'espèces Ralstonia solanacearum. Ces recherches conduiront également à des sorties pratiques telles que l'orientation de la sélection de gènes de résistance et leur transfert dans des variétés d'intérêt agronomique mais aussi l'élaboration de modèles de prédiction de la durabilité du phénotype de résistance des variétés en fonction de la diversité des séquences des gènes de résistance et des effecteurs en vue de leur déploiement raisonné dans les agroécosystèmes.

Profil souhaité

Le profil recherché est celui d'un microbiologiste titulaire d'un doctorat et de préférence ayant effectué en France ou à l'étranger un ou plusieurs contrats postdoctoraux sur des modèles procaryotes.

Les compétences requises sont les suivantes :
- Maîtrise des approches de génétique/génomique fonctionnelle
- Maîtrise des concepts de biologie évolutive pour l'analyse des interactions plantes-pathogènes,
- Maîtrise des outils dédiés aux analyses à l'échelle des génomes,
- Maîtrise des outils de biostatistiques et d'analyse de grands jeux de données,
- Maîtrise de l'anglais et français (parlé et écrit),
- Aptitude à la rédaction scientifique (publications internationales),
- Aptitude à répondre aux sollicitations des bailleurs et à la gestion de projets,
- Goût pour le travail en équipe et la communication,
- Volonté affirmée de travailler en milieu subtropical insulaire.

Le positionnement de ce poste est stratégique au sein de l'unité et devra contribuer à la structuration d'une partie des activités partagées par les équipes 1 et 2 de l'UMR PVBMT. De très bonnes capacités relationnelles sont donc nécessaires pour interagir quotidiennement au sein d'un collectif multidisciplinaire (épidémiologie moléculaire, génétique des populations microbiennes, génétique des plantes, interactions plantes-bactéries, diagnostic moléculaire, bio-informatique) et pour monter des projets en collaboration avec des partenaires de recherche et de développement.

Contraintes du poste

Déplacements France et Etranger fréquents
Travail en zone tropicale / humide / subtropicale
Travail sur écran supérieur à 4 h

Poste ouvert aux

Cadre

Localisation du poste

Localisation du poste

Réunion

Précision sur la localisation (DR, ville)

Saint Pierre (Réunion)

Description complémentaire de la future affectation

Lieu de rattachement

Métropole

Demandeur

Renseignements sur le poste - Prénom

Olivier

Renseignements sur le poste - Nom

PRUVOST

Renseignements sur le poste - Email

olivier.pruvost@cirad.fr