Connexion Espace candidat

J'ai déjà un espace candidat

 
Pause
Lecture
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’authentification et d’ajout de favoris. En savoir plus
Moteur de recherche d'offres d'emploi Cirad

Vous êtes ici :  Accueil  ›  Liste des offres  ›  Détail de l'offre

Chercheur.e en modélisation et en méta-analyses des échelles régionales à globale F/H


Détail de l'offre

Contexte

Département / Unité (affectation future)

Le Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l'innovation et le développement agricole dans les pays du Sud avec ses partenaires.

Il a pour objectif prioritaire de bâtir une agriculture durable des régions tropicales et méditerranéennes, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d'êtres humains en 2050, tout en préservant l'environnement.  

Référence

P-PERSYST-Eco & Sols-2019-06-CDI-2708  

Date de fin de diffusion

03/09/2019

Description de la future affectation

Domaine

Science - Sciences de l'environnement

Type de contrat

CDI

Intitulé

Chercheur.e en modélisation et en méta-analyses des échelles régionales à globale F/H

Date de début

01/10/2019

Description du poste / de la mission

Les impacts de l'agriculture ont été le plus souvent étudiés à des échelles parcelle à terroir mais, compte-tenu des changements globaux (usage des sols, climat, bioagresseurs, etc...), les impacts doivent être intégrés aux échelles régionales, zone climatique et globale. La majorité des travaux récents portent sur les « big 4 » : blé, maïs, soja et riz, et peu sur des systèmes de cultures pérennes, agroforestiers ou les forêts plantées, pourtant très présents dans les pays du Sud.

La principale question de recherche pour ce poste Cirad est la suivante : « Quelles sont les conséquences des pratiques culturales dans les agro-écosystèmes tropicaux de plantations pérennes et dans les systèmes agroforestiers sur les flux de carbone et d'eau, la productivité, la durabilité, la résilience et les services écosystémiques associés, considérés aux échelles régionale, continentale et globale ? »

Le CIRAD et son réseau de partenaires du Sud et du Nord détiennent une information importante sur le fonctionnement ancien et actuel des agro-écosystèmes tropicaux qui doit être organisée, mobilisée et ré-exploitée de manière transversale : par unités spatiales, par filière, par type d'écosystème, et intégrée dans l'espace et dans le temps par modélisation.

Vous aurez un rôle important pour stimuler les collaborations avec les équipes de modélisateurs de la végétation et du climat à des échelles régionales et globales afin d'aboutir à des prédictions plus conformes à la réalité de terrain que les approches actuelles.

Les livrables attendus pour ce poste sont :
- des bases de données consolidées, construites en associant des bases de données en libre accès et des jeux de données acquis par le CIRAD et ses partenaires ;
- des modèles basés sur des processus, tels que des « dynamic crop models », des modèles de calcul des bilans de gaz à effet de serre ou des modèles simplifiés, élaborés à partir de modèles à l'échelle de la parcelle et/ou modifiés pour être utilisés sur des échelles plus larges ;
- des produits dérivés, tels que des cartes dynamiques établies soit à partir d'interpolation de données de base, soit à partir de modèles régionalisés, fournissant des informations nouvelles susceptibles de contribuer à l'orientation de politiques publiques ;
- des articles scientifiques basés sur des approches de modélisation et de méta-analyses ;
- de l'expertise à partir des produits dérivés.

Profil souhaité

Vous devrez présenter de fortes compétences en modélisation des systèmes sol-plante-atmosphère, et en spatialisation pour avoir la capacité d'interagir avec des atmosphériciens, hydrologues, télédétecteurs (et bien sûr agronomes et écophysiologistes/modélisateurs écosystémiques). Des compétences techniques de ‘data scientist' sont nécessaires (méta-analyses, data mining, modélisation, et statistiques). Une capacité démontrée de travail en équipe pour la mise en place et la gestion de projets pluridisciplinaires et interinstitutionnels. Un profil de « chercheur.euse expérimenté.e », serait un atout pour la mise en place d'un programme ambitieux à l'échelle du Cirad à long terme autour de l'agronomie globale, en partenariat avec d'autres unités.

Une formation de base en agronomie / écologie / bioclimatologie suivie par une expérience (doctorat et/ou post-doc) sur l'utilisation des modèles dynamiques de végétation fonctionnant à l'échelle globale et pouvant éventuellement être couplés à des modèles climatiques. Une formation en mathématiques appliquées suivie d'expériences (doctorat et/ou post-doc) en agronomie / écologie / bioclimatologie peut aussi convenir.
Une forte aptitude à la rédaction d'articles scientifiques est requise.

Contraintes du poste

Travail sur écran supérieur à 4 h

Déplacements France et Étranger fréquents

Poste ouvert aux

Cadre

Localisation du poste

Localisation du poste

France

Précision sur la localisation (DR, ville)

Montpellier

Description complémentaire de la future affectation

Lieu de rattachement

Métropole

Demandeur

Renseignements sur le poste - Prénom

Louis

Renseignements sur le poste - Nom

MARESCHAL

Renseignements sur le poste - Email

louis.mareschal@cirad.fr