Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi Cirad

Chercheur.e en Ecologie des communautés végétales d'agrosystèmes tropicaux


Détail de l'offre

Contexte

Entité de rattachement

Le Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l'innovation et le développement agricole dans les pays du Sud avec ses partenaires.

Il a pour objectif prioritaire de bâtir une agriculture durable des régions tropicales et méditerranéennes, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d'êtres humains en 2050, tout en préservant l'environnement.

En savoir plus sur le Cirad : www.cirad.fr  

Référence

P-PERSYST-GECO-2023-01-CDI-7128  

Date de fin de diffusion

23/02/2023

Description de la future affectation

Domaine

Science - Sciences écologiques

Type de contrat

CDI

Intitulé

Chercheur.e en Ecologie des communautés végétales d'agrosystèmes tropicaux

Date de début

01/05/2023

Description du poste / de la mission


Vous souhaitez participer à la transition agroécologique de l'agriculture tropicale et vous partagez les valeurs du CIRAD, alors n'hésitez pas à candidater !
Au sein de l'UPR GECO vous contribuerez à la conception de nouveaux systèmes de cultures de bananes agroécologiques, économes en intrants de synthèse et basés sur une biodiversité accrue.

Notre équipe multidisciplinaire travaille sur la diversification des agrosystèmes tropicaux, pour réduire la dépendance aux intrants de synthèse. Pendant plus de dix ans nos travaux ont porté sur l'impact de couverts herbacés semés, choisis afin de maximiser un ensemble de fonctions dans l'agrosystème. Nous avons mobilisé pour cela une approche fonctionnelle de la biodiversité, et avons développé un cadre conceptuel de fonctionnement de l'agrosystème décrivant les interactions entre biodiversité fonctionnelle, pratiques agricoles & milieu biophysique. Nous souhaitons maintenant optimiser la gestion des couverts d'espèces spontanées par les pratiques agricoles, pour minimiser leur nuisibilité et maximiser leurs bénéfices pour l'écosystème.

Vous étudierez ainsi la réponse de la communauté végétale de l'agrosystème bananier aux interactions entre environnement et pratiques culturales, afin de comprendre comment la communauté végétale évolue sous l'effet des pratiques sur le court et moyen terme. Pour cela vous serez amené.e à :
i) préciser les gradients environnementaux impactés par les pratiques utilisées en bananeraie, ii) identifier les traits des plantes décrivant leur réponse à ces pratiques, iii) questionner l'importance de la plasticité des traits dans le maintien de certaines espèces face aux pratiques utilisées en bananeraies. Ces connaissances génériques vous permettront de i) concevoir un cadre conceptuel de la réponse des communautés aux pratiques culturales en contexte tropical, et ii) proposer des pratiques agroécologiques efficaces.

Vos travaux porteront dans un premier temps sur des systèmes de culture comportant un couvert spontané herbacé géré. Dans un second temps, vos travaux concerneront des systèmes comportant une communauté associée composée à la fois de plantes de services semées et d'espèces spontanées coexistant avec elles, avant de s'élargir aux systèmes agroforestiers avec bananiers, caractérisés par une diversité et une complexité élevées.

Après une période de quelques mois à Montpellier, vous serez affecté.e pour plusieurs années en Guadeloupe au sein d'une équipe multidisciplinaire (agronomie, écophysiologie, écologie). Au-delà des aspects de recherches en écologie des communautés, vous serez amené.e à intégrer vos résultats dans des stratégies concrètes d'agroécologie à des fins de gestion des couverts associés aux bananiers, en interaction avec les divers acteurs du monde agricole. Les résultats attendus visant une large gamme de contextes de production, vous serez amené.e à construire des partenariats à travers les différentes zones de production des bananiers.

Profil souhaité


Compétences recherchées :
- Doctorat en écologie des communautés végétales appliquées aux milieux cultivés ou doctorat en agroécologie ayant utilisé concrètement les concepts de l'écologie fonctionnelle.
- Dans tous les cas, des connaissances solides en écologie fonctionnelle des communautés et une affinité pour les problématiques agronomiques sont attendues.
- Une bonne capacité d'intégration de connaissances de différentes disciplines sera également nécessaire afin de développer une recherche en agroécologie.
- Capacité avérée de rédaction de publication scientifique.

Autres compétences souhaitées :
- Conception, mise en place et suivi de dispositifs expérimentaux au champ
- Connaissances en botanique et malherbologie
- Compétences en biostatistiques
- Très bon niveau en anglais
- Capacité à travailler en équipe et en partenariat avec des professionnels agricoles


Avantages sociaux :
 Vous bénéficiez d'un 13ème mois, assurance sociale complète et des avantages du comité d'entreprise.
 En mobilité géographique (ex. affectation en Guadeloupe), vous bénéficiez d'indemnités spécifiques additionnelles qui complèteront votre salaire de base, en fonction de la localisation et de la composition familiale.

Contraintes du poste

Travail en zone tropicale/humide/subtropicale
Travail sur écran +4h

Poste ouvert aux

Cadre

Salaire base France, hors indemnités d'expatriation le cas échéant

27-37 K€

Localisation du poste

Localisation du poste

Guadeloupe

Précision sur la localisation (DR, ville)

Capesterre Belle Eau

Description complémentaire de la future affectation

Lieu de rattachement

Métropole

Demandeur

Renseignements sur le poste - Prénom

Gaëlle

Renseignements sur le poste - Nom

DAMOUR

Renseignements sur le poste - Email

gaelle.damour@cirad.fr